Qui sommes nous ?

La Cliodynamique et l’Evolution Culturelle

Clio la muse de l’histoire par Vermeer 1666

L’Evolution Culturelle et sa discipline soeur – la Cliodynamique – sont deux nouveaux champs d’études interdisciplinaires à la frontière sciences naturelles et sciences humaines et sociales dont l’objet est d’étudier l’évolution de la Culture dans le temps et les dynamiques historiques.

Ces disciplines nous permettent d’adresser des questions tel que l’origine des formes d’organisations sociales – Etat, Empire, clans…- , la caractérisation de processus sociologique, économique, écologique en histoire ainsi que d’étudier les frontières philosophiques entre science naturelles et sciences humaines et sociales.

Si ça vous intéresse n’hésitez pas à participer et vous voulez en savoir plus, jetez un oeil a nos articles ! Si vous vous interrogez sur le lien entre votre discipline et les nôtres c’est par ici que ça se passe !

La SFEC c’est quoi ?

La Société Française d’Evolution Culturelle – SFEC- , est une association ayant pour mandat de promouvoir l’étude de l’Evolution Culturelle et de la Cliodynamique en France. Nous organisons des conférences, des séminaires et tenons un journal de médiation, dans notre rubrique Articles.

La SFEC est une toute jeune association, créée par des étudiants chercheurs, nous sommes présents dans trois grandes villes de France pour animer des activités sur le thème de l’Evolution Culturelle, de la Cliodynamique et de leurs applications et mener des projets de recherches dans le cadre du collectif de recherche participative Kairos.

Pourquoi la SFEC ?

Comme nous le disions, la Cliodynamique et l’Evolution culturelle sont deux jeunes champs d’études interdisciplinaires, ayant pour objet respectif l’étude dynamique Historique et l’étude de l’évolution de la Culture. Malgré le fait que la France ait joué un rôle majeur dans l’évolution des sciences humaines au siècle dernier en ayant hébergé l’Ecole des Annales ou avec l’avènement du structuralisme en science sociale. Elle accuse aujourd’hui une certaine divergence par rapport à la recherche scandinave et anglo-saxonne dans la place qu’elle accorde à l’interdisciplinarité. L’Évolution Culturelle et la Cliodynamique ne sont aujourd’hui que très marginalement représentées, alors qu’elles traitent de certaines thématiques de premières importances, comme la structure de nos sociétés et la dynamique des groupes humains. C’est pour cela que nous avons pris l’initiative de créer la Société Française d’Evolution Culturelle, afin de donner de la visibilité aux débats animants ces disciplines et à leurs résultats dans le but d’y intéresser des étudiants et des chercheurs mais aussi le grand public.

Notre démarche

La pratique de ces disciplines en tant que science s’encre dans une certaines vision de la science. Nous ne pensons que notre rôle soit de découvrir des lois universelles mais de construire des modèles utiles à la compréhension d’un système ou d’une situation donnée. Notre vision du rapport entre le monde et la science est analogue à celui d’une carte et du territoire qu’elle représente, la représentation d’un territoire sur une carte est fait de choix relatif à l’utilisation qui en fait. Nous considérons qu’il en est de même pour les théories et modèles scientifiques : ils sont un outil nous permettant de mieux naviguer dans le monde qu’ils décrivent.

Pourquoi la feuille de ginkgo ?

La feuille de ginkgo est la feuille présente sur notre logo. Sa caractéristique principale est la profusion de ces rainures à la sortie de sa tige. Cette profusion a inspiré le « ginkgo leaf model » à Peter Turchin pour imager la forme que peut prendre une crise structurelle. La crise étant certaine (la tige) mais sa forme et ses aboutissements indéterminés (les rainures). C’est une representation qui est pour nous riche de sens dans sa symbolique, notre objet d’étude étant les sociétés humaines et la Culture, tout deux foisonnent d’éléments imprédictibles mais semble afficher une dynamique globale. Nous vous conseillons par ailleurs de jeter un oeil au très intéressant blog de Peter Turchin.